Le bilan lipidique : Faire le diagnostic d'une dyslipidémie


 Le bilan lipidique : Faire le  diagnostic d'une dyslipidémie 



-Les dyslipidémies sont des modifications d'un ou plusieurs paramètres des lipides dans le sang

- maladie dite athérogène : capacité a produire des plaques de graisse (aussi appelées plaques d'athérome) 

Pratiquement une ou plusieurs des anomalies suivantes : 4 entitées

 hypercholestérolémie

 hypertriglycéridémie

dimunition du HDL-cholestérol 

augmentation du LDL-cholestérol


- Elle est considérée comme le principal FDR-cardiovasculaire  responsable d’athérosclerose .



Circonstances de découverte :

Lors d’un bilan biologique :

- Bilan biologique systématique (découverte fortuite)

- à la demande du malade

- à la recherche de FDR cardiovasculaires , chez des patients déja a risque

- Dépistage familial 

-Lors de la survenue d'une complication :

un événement cardiovasculaire (AVC, IDM )


Symptomes évocateurs  : Dépôts

- Intra vasculaires : au niveau des vaisseaux sanguins

- Extravasculaires : en dehors des vaisseaux sanguins

Xanthomes : tumeur à cholestérol, couleur jaune-orangée, taille très variable. Localisée au niveau

des tendons extenseurs des doigts et orteils, tendon d’Achille. Et la face d’extension des

articulations.

Xanthélasma : Angle interner de l’œil + paupières

Arc sénile ou gérontoxon : dépôt lipidique péri cornéen


Classification : On dois obligatoirement distinguer :

a) Les dyslipidémies primaires : qui regroupent :

1. Hypercholestérolémies

2. Hypertriglycéridémies

3. Hyperlipidémies mixtes

4. Autres dyslipidémies



b) Les dyslipidémies secondaires a d'autre causes :


1. hypercholestérolémie prépondérante : Hypothyroïdie, Cholestase , Déficit en GH , Anorexie ...


2. HTG prépondérante : Diabète , Insuffisance rénale , VIH , iatrogènes ( Alcoolisme , Thiazidiques

B-bloquants , Interféron , Ethinyloestradiol .. )...


3. HTG + Cholestérol : Sd néphrotique , Lupus , Iatrogenes ( Corticoïdes – Ac.rétinoide ) ...


Le diagnostic est confirmé par des analyses sanguines (biologiques) :


- Prélèvement doit être réalisé:

§ Après 12h de jeûn

§ A distance d'une affection aiguë (2 à 3 mois après infection , IDM, intervention chirurgicale).


- Bilan standard est constitué de 4 élements :  CT + TG + HDLc + LDLc


Comment interpreter ce bilan ?


- Chez un patient sans facteur de risque, le bilan lipidique suivant sera considéré comme normal :

§ LDL cholestérol < 1,6 g/l (4,1 mmol/l)

§ Triglycérides < 1,5 g/l (1,7 mmol/l)

§ HDL cholestérol > 0,4 g/l (1 mmol/l)


Comment traiter ce type de maladie?

:pour arriver la , il faut suivre ces étapes de façon organisée (même stéréotypée ) :


1) Rechercher une dyslipidémie secondaire (on a vu précedemment les causes possibles) 


- Interrogatoire médical : qui vise a rechercher une prise médicamenteuse; alcoolisme ...

- Examen clinique 

- Examens complémentaires : GAJ, TSH us, Créatinine → systématiques = obligatoire


§ Autres examens peuvent etre demandés en fonction du contexte clinique du malade : 

protéinurie de 24 H , FLU, IGF1...


2. Identification des FDR cardio-vasculaires afin de classer selon 3 niveau du risque cardiovasculaire : 

 Age : Hommes > 50 ans et Femmes > 60 ans ou ménopausée.

 Hérédité CV précoce (IDM ou mort subite) :

§ Chez le Père ou parent du 1er degré < 55 ans

§ Chez la Mère ou parente du 1er degré < 65 ans

 Tabagisme actuel ou arrêté < 3 ans.

 HTA permanente traitée ou non.

 Diabète type 2 traité ou non.


 HDL < 0.40 g/l ! NB: Si HDL > 0.60 g/l, soustraire un FDR au score global


 Les trois niveaux de risque sont les suivants :

 Risque faible:

§ Si aucun autre FDR associé à la dyslipidémie


Risque intermédiaire:

§ Si > 1 FDR associé à la dyslipidémie


è Haut Risque:

§ Prévention secondaire ou risque équivalent

Ø Les hauts risques cardio-vasculaires sont :

Patients + ATCD: maladie coronaire ou vasculaire avérée

Patients diabétique 2, sans ATCD vasculaire mais ayant haut risque cardiovasculaire défini par :

o Atteinte rénale (protéinurie > 300 mg/24 h ou ClCr < 60)

o Ou au moins 2 des facteurs de risque suivants :

 âge : homme> de 50 ans, femme> de 60 ans

ATCD familiaux de maladie coronaire précoce :IDM ou mort subite

Tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans

Hypertension artérielle permanente traitée ou non

HDL-cholestérol < 0,40 g/l quel que soit le sexe

Microalbuminurie (> 30 mg/24 heures)


4. Traitement des dyslipidémies:

Ce traitement a pour buts de :

- Retarder l’apparition (prévention Iaire)

- Ou la récidive (prévention IIaire) des complications cliniques de l’athérosclérose.

- ↓ LDLc : meilleur indicateur d’efficacité de la prévention cardiovasculaire 

- Objectifs de LDLc : définit en fonction du niveau de risque cardiovasculaire !!



Moyens pour traiter :



a) Mesures hygiéno-diététiques pour chaque patient :

- Alimentation équilibrée, type méditerranéen:

§ ↓ AG saturés , ↑ AG mono ou poly-insaturés (produits laitiers pauvres en graisses,

poisson, viande maigre)

§ ↑ consommation de fibres & de micronutriments (fruits, légumes, céréales complètes,

pain complet..)


- Limitation de la consommation d’alcool

- Contrôle du poids (cible: IMC <25 )

- Pratique régulière d’activités physiques.


b) Traitement médicamenteux :

1. Statines :

§ Simvastatine (Zocor ® 20-40 mg)

§ Rosuvastatine (Crestor ® 10 mg-20mg)

§ Et autres...

Þ Effet sur les anomalies lipidiques + Effet sur la plaque d’athérome .

- Fibrates: Fenofibrate +++

- Résines: Colestyramine

- Inhibiteur de l’absorption intestinale du cholestérol: EZETIMIBE

- Acide nicotinique (rien a voir avec la nicotine)


D. Surveillance et suivi :

o Efficacité: Bilan lipidique après 3 mois

o Tolérance (effets indésirables) :

- Transaminases 

- CPK non systématique : Nécessaire si: âge > 70 ans , insuffisance rénale, hypothyroïdie, abus d’alcool,

symptôme musculaire inexpliqué


En Conclusion :


-C'est des affections extrêmement fréquentes, parfois secondaires a une cause précise,mais sont la plupart du temps primaires.

- Les plus fréquentes des dyslipidémies sont athérogènes et responsables de maladies cardiovasculaires , pouvant etre grave !

- Le diagnostic et le traitement doit etre méthodologique , et suivre les étapes de facon strictes et stéreotypées 

Le bilan lipidique : Faire le diagnostic d'une dyslipidémie Le bilan lipidique : Faire le  diagnostic d'une dyslipidémie Reviewed by A.Talaghzi M.d on août 06, 2021 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.